FICHE H: Vers des indicateurs pour piloter la mise en oeuvre de la souveraineté alimentaire.

Pour évaluer les changements dans la durée, les indicateurs prendront tout leur sens s’ils sont communs à plusieurs projets, nécessitant une coordination déjà en amont des projets, pour leur choix mais également la collecte des données. Des collaborations avec des instituts de recherche sur les indicateurs de changements et d’impact sont une piste intéressante pour mutualiser le travail et démultiplier les études d’impact. Le système de collecte des données pour mesurer les indicateurs devrait rester simple, intégré aux activités du projet, et dans la mesure du possible, les bénéficiaires participeront à l’auto-évaluation des changements. Par exemple, introduire des échelles de notation des 3-4 critères clé constituant un indicateur qualitatif. Pour mieux rendre compte de l’évolution globale vers la souveraineté alimentaire, veiller à choisir des indicateurs à différents niveaux du système alimentaire ou échelles territoriales.